Tingshas tibétaines : quel est leur rôle et leur fonction ?

Tingshas tibétaines

Publié le : 19 décembre 20226 mins de lecture

Les tingshas sont de petits disques de bronze travaillés. Ils sont reliés à l’aide d’une cordelette en cuir. En les entrechoquant, vous obtenez un son clair et pur. Cet accessoire est utilisé dans différents rituels d’invocation. Il sert également à purifier l’espace.

Les tingshas : un objet spirituel

Vous trouverez sur maloa.shop.com différents modèles de tingshas. Les disques métalliques sont effectivement décorés de différents motifs. Vous avez des ornements relatifs au Vajrayana qui servent à vous protéger et à attirer sur vous la bonne fortune. Ces symboles traditionnels sont gravés au creux de chaque cymbale, dont les quatre directions cardinales. Elles sont complétées par les trois syllabes OM AH HUM qui sont considérés comme sacrés. Leur gravure est réalisée dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Ces syllabes sont relatives aux trois aspects du corps illuminé, de l’esprit et de la parole. Elles correspondent, entre autres, au concept de pureté dans le cadre spirituel. Elles sont en lien avec les trois corps divins du bouddha. De ce fait, les tingshas aident ainsi à purifier l’âme et le cœur grâce à des prières et des mantras. Ils contribuent à l’évacuation des énergies négatives par une séance de méditation. Ils sont d’ailleurs fabriqués selon les traditions de façon artisanale. Vous avez le choix entre plusieurs diamètres et poids en fonction de l’usage que vous comptez en faire.

Les cymbales pour guider les esprits errants

Traditionnellement, les cymbales tibétaines sont utilisées dans des rituels funéraires au cours des semaines après la mort de quelqu’un. L’esprit affamé erre dans la nature. Cette situation le fait souffrir, car sa faim est insatiable. Les moines bouddhistes procèdent alors à des cérémonies visant à les attirer. Ils font sonner les tingshas afin d’appeler les âmes perdues à eux. Ces moines brûlent ensuite des aliments en sacrifice. Les fumées produites aident les esprits affamés à se rassasier. De cette manière, ils prêtent attention aux mantras et aux prières récitées par les bouddhistes au cours de la cérémonie en vue de les guider. La cérémonie est réalisée tous les jours, mais aussi durant le cycle de mille offrandes. Le son des cymbales indique le début et la fin de la session. Les moines utilisent les tingshas au cours de leurs séances de méditation. Elles rythment leur vie au sein du temple.

Un accessoire de sonothérapie par résonnance

Les tingshas sont également utilisés dans de nombreux autres domaines, notamment en sonothérapie. Elle optimise la guérison grâce aux sons. Associés au bol chantant, les cymbales émettent une résonnance particulière qui favorise la détente et la relaxation. Vous créez une atmosphère propice à la réflexion profonde sur soi. Les tingshas conviennent également aux séances de yoga. Ces cymbales remplacent alors les cloches utilisées généralement pour indiquer le début et la fin d’une séance. Elles servent, entre autres à nettoyer les lieux en faisant circuler le chi. En effet, la pureté du son élimine les énergies négatives. Celles-ci sont à l’origine de malheur, de disputes, d’échec persistant ou de maladie. Elles entraînent aussi un manque de motivation. Vous n’êtes pas en mesure de voir l’aura. Cependant, vous les percevez et les ressentez au quotidien. Dès que vous commencez à ne pas vous sentir bien, prenez les tingshas et procédez au rituel de purification. Entrechoquez les cymbales trois fois dans les différents coins de votre logement. Récitez les mantras appropriés en même temps, notamment Om Ah Hum Guru Padma Siddhi Hum ou Om Ah Hung. Cette invocation ne prend pas plus de 5 minutes. À la fin du rituel, vous ressentez les énergies positives vous envahir.

Les tingshas pour méditer

De nombreux musiciens utilisent les tingshas comme instrument de musique. Ils permettent de créer des mélodies diffusées au cours des séances de relaxation et de méditation. Les notes aigües des cymbales vous aident à vous concentrer sur vous, notamment votre moi intérieur. Une introspection est nécessaire pour atteindre la conscience profonde. Cette pratique contribue à votre bien-être, car vous travaillez sur vous et vous apprenez à mieux vous connaître. Les sons des cymbales donnent le tempo pour vous aider à faire le vide sur vous. Vous vous exercez à discipliner votre esprit à être plus patient et plus attentif à ce qui se passe autour de vous. Cette pratique demande beaucoup d’énergie, d’où l’intérêt de faire résonner les tingshas de temps à autre. De cette manière, vous évitez de penser à autre chose. Au fil du temps, vous associez le son des cymbales à la relaxation. Il vous aide à déstresser et à retrouver votre calme. Vous pouvez ainsi les faire sonner chaque fois que vous ressentez de l’anxiété, de la colère ou d’autres émotions négatives. Vous êtes en mesure de les affronter et de les gérer de la bonne manière afin de ne pas vous laisser submerger.


Ecouter et télécharger le saint coran récité par les plus célèbres récitateurs
Définition et différents types de méditation ?

Plan du site