Le pouvoir du soi

Le livre “Die Kraft aus dem Selbst – Sieben PsychoGyms für das Unbewusste” de Maja Storch et Julius Kuhl explique ce qu’est le Soi et comment vous pouvez l’utiliser comme clé d’une vie meilleure.

Notre psyché est constituée de différents systèmes, dont l’un domine et façonne généralement, notre caractère et nos actions. Outre l’esprit, le contrôle intuitif du comportement et le zoom sur les erreurs, le “soi” est un tel sous-système. Il se trouve à côté des célèbres instances freudiennes, surmoi et fait à nouveau partie de la mémoire expérientielle.

Un bon accès à soi-même influence positivement la vie. En d’autres termes, la clé de la maturité personnelle et d’une vie meilleure se trouve en nous.

Le moi comme clé de la résolution de nombreux problèmes

Ce soi, largement inconscient est la clé de la résolution de nombreux problèmes de la vie quotidienne qui découlent d’une régulation inadéquate de l’affect. Ceux qui agissent, principalement, de manière intuitive peuvent ralentir en régulant leurs émotions. Ceux qui se concentrent sur des décisions rationnelles, c’est-à-dire des décisions prises avec l’esprit, peuvent gagner en spontanéité grâce à la réglementation des affects. Mais cela nécessite une formation spécifique. C’est là que les auteurs commencent.

Storch und Kuhl apportent un éclairage approfondi sur le fonctionnement des processus psychologiques inconscients. Le fondement de leurs “PsychoGyms” est la théorie de l’ISP. Derrière elle se cache une construction d’idées extrêmement complexe qui vise à reconnaître et à développer le potentiel de développement individuel.

PsychoGyms pour l’utilisation de soi

Beaucoup de gens ne se servent pas de leur moi dans la vie de tous les jours. Sept caractéristiques fonctionnelles en font ce qu’elle est :

Sécurité intérieure : la croyance en sa propre force, ce qui est particulièrement important lorsqu’il s’agit de faire face à des expériences négatives.

Intégration corporelle et émotionnelle : les signaux physiques tels que la tension ou la relaxation indiquent si une expérience en cours a une connotation positive ou négative dans la mémoire de l’expérience.

Traitement parallèle : c’est la capacité à traiter d’innombrables impressions et stimuli à la fois.

Utilisation du retour d’information : nos actions sont, généralement, accompagnées d’un retour d’information physique. Ces informations sont introduites dans le soi et y sont traitées.

Contrôle inconscient : le Soi agit, généralement, de manière inconsciente, car ses processus complexes surchargeraient la capacité limitée de la conscience.

Vigilance : le moi intérieur scrute inconsciemment l’environnement pour voir s’il y a quelque chose de pertinent qui pourrait satisfaire un besoin, par exemple.

Régulation des affects : selon le sous-système de la psyché qui a le dessus, l’action peut être consciemment influencée par l’auto-motivation, l’auto-assouvissement, l’auto -freinage ou l’auto-confrontation.

Ces fonctions peuvent être spécifiquement formées au moyen de ce que l’on appelle les PsychoGyms. Les PsychoGyms sont des exercices pratiques qui aident à développer son propre soi et à puiser des forces de cette source. Ce sont des formes d’entraînement pour le contact avec son propre potentiel inconscient.

Le but de ces exercices est de mener une vie plus équilibrée et plus épanouie. Il ne faut pas oublier, cependant, que leur mise en œuvre exige un certain effort et surtout un engagement considérable.

A propos des auteurs du livre

La psychologue Maja Storch dirige l’Institut pour l’autogestion et la motivation de Zurich.

Julius Kuhl a fondé la théorie de l’ISP et a enseigné en tant que professeur de psychologie différentielle et de recherche sur la personnalité à l’université d’Osnabrück.

Réprimer ses émotions peut rendre malade…
Les batterie de vie pour comprendre la notion d’équilibre