Initiation à l’art de La Papesse du Tarot

Le Tarot La Papesse du Tarot représente la conscience masculine, La Papesse du Tarot renvoie au genre féminin et le « Bagat » évoque le principe masculin Yang, il est solaire, direct et rayonnant ; le second féminin représente le principe Yin, il est lunaire, magnétique, réfléchi.

La Papesse, dans le Tarot, est représentée par une mystérieuse femme couronnée de la tiare papale, assise sur un siège imposant. Le bureau sur lequel elle est assise est caché des regards par une draperie qui symbolise le cloisonnement du temple, du couvent ou du cloître et qui semble la protéger des dangers du monde. Le drapé tendu derrière elle semble également cacher le ciel et les mystères auxquels La Papesse du Tarot a accès.

En fait, la deuxième lettre de l’alphabet hébreu, Beth, qui signifie maison, temple, est liée au pape : elle est la femme, le sanctuaire, la cavité de la terre et le corps qui doit être pénétré et fertilisé par l’énergie solaire et masculine.

La symbolique autour de La Papesse du Tarot

La Papesse du Tarot symbolise traditionnellement la grande prêtresse, la sorcière, la déesse, qui reste sur le seuil du temple. Elle peut se référer à Isis, la déesse égyptienne du disque lunaire, qui a pu mettre en lumière Osiris, son mari, le dieu solaire qui était fermé dans les enfers aux dieux de la mort. Il s’agit donc de Séléné, la lune, dont l’aspect sombre est représenté par Hécate, terrible déesse des morts invoquée par les sorcières lors de cérémonies magiques. La Lune, en fait, a deux visages, l’un sombre et terrifiant et l’autre lumineux et bénéfique : comme la Nature est maintenant la mère, elle est maintenant la dévoreuse de ses propres créatures. Le Pape rappelle aussi toute Madone noire de l’iconographie chrétienne.

Le tissu qui enveloppe La Papesse du Tarot est bleu, c’est-à-dire la couleur de la spiritualité, des forces célestes ; tandis que dans le vêtement qu’elle porte, c’est le rouge qui prévaut, c’est-à-dire la couleur de l’énergie vitale, du sang, du feu central qui se manifeste lentement, presque comme si le tissu bleu devait s’ouvrir progressivement comme une porte. Mais pour l’instant, cela n’arrive pas : la force du rouge qui tente de s’exprimer ne réussit pas, suggérant ainsi l’attente : l’étoffe reste tendue derrière elle et La Papesse du Tarot garde la porte du Temple.

La Papesse du Tarot est associée au deux, le premier des nombres pairs, non pas à comprendre comme 1 1, mais comme une valeur pure : c’est la première porte et le premier passage par lequel l’unique (le Bagatum) peut pénétrer pour apporter la lumière féconde et sortir couronné après avoir éclairé l’intérieur et en même temps être illuminé par son propre reflet, comme il arrive à la lune qui n’a pas de lumière propre, mais qui reflète celle du soleil et qui, en la réfléchissant, éclaire les ténèbres.

Comment jouer à La Papesse du Tarot ?

La Papesse du Tarot représente la nuit primordiale fécondée par le Fiat émanant du Centre, l’obscurité qui s’ouvre à la lumière et l’accueille dans son sein, devenant elle-même la matière de la création. La Papesse, contrairement au Bagatto, est assise comme pour symboliser sa passivité ; à côté d’elle, on peut voir un œuf qui semble couver. Le nombre 2 est un nombre passif et réceptif, un nombre qui fait référence à l’accumulation, dans ce degré la matière est encore inerte. La réceptivité de Deux est suivie par l’activité de Trois (l’Impératrice) qui agit dans une explosion de créativité.

Les deux bandes que La Papesse du Tarot porte croisées sur la poitrine indiquent l’union des contraires, de la dualité avec ses contradictions : l’Un se manifeste à travers le Deux quand elle crée tous les autres nombres, La Papesse du Taro test la ligne horizontale qui vient après le point, la matière primordiale sur laquelle travaille le Principe en l’animant, en le façonnant et en lui donnant la vie qui brille dans le Trois. Le Un, ou principe masculin, doit passer par le Deux pour se manifester sur le plan de la réalité comme une nouvelle unité ou Fils, le Trois (qui inclut dans son unité à la fois le Un et le Deux).

En ce sens, La Papesse du Tarot est la matrice de toutes choses, la mère de toutes les manifestations qui, dans l’Arcane XXI, le Monde, verra la lumière sur un plan supérieur, tout comme le Bagatum est son père, son principe. La Papesse du Tarot est la Connaissance, l’acte cognitif qui a été animé et mis en mouvement par l’Unique, tandis que l’Impératrice ou le Fils est la Connaissance en action ; sans plus de doute, c’est la certitude.

La Papesse du Tarot est le doute fécond, la nuit primordiale, le pouvoir sombre de la nature qui, une fois éclairée, donne la connaissance, elle représente les forces inconscientes, la Substance divine.

Explication et signification profonde des cartes

La connaissance est représentée par le livre que La Papesse du Tarot tient à genoux, un livre qui fait également référence à l’Étude. On pourrait aussi penser, puisque La Papesse du Tarot ne lit pas, que le livre ne représente rien d’autre qu’elle-même, attendant que quelqu’un vienne le déchiffrer et le réveiller. L’être humain, tout comme le Bagatto, doit avoir le courage, la capacité, l’initiative, de prendre contact avec elle pour poursuivre le travail entrepris.

Pour l’homme, cela signifie aussi que la connaissance de lui-même passe par l’amour de la femme, par l’acceptation de celle-ci comme partie intégrante de son être.

Pour la femme, cela indique que sa potentialité se manifeste par la fécondation spirituelle par l’homme, de sorte que de la vierge encore stérile on peut passer à l’Impératrice, la femme dans le rayonnement du pouvoir, la femme qui a connu l’amour et qui brille en lui.

Certaines diseuses de bonne aventure considèrent La Papesse du Tarot comme la carte qui représente la femme consultante.

Interprétation de la loi sur papier :

La Papesse du Tarote st une carte extrêmement positive, car elle représente la porte à franchir pour atteindre la Vérité. Le succès assuré par la carte, cependant, ne concerne pas tant le plan matériel de l’existence, mais plutôt la croissance intérieure et les questions de l’esprit.

La Papesse du Tarot suggère la patience, nous invite à réfléchir aux choses, à procéder petit à petit, en ne laissant rien au hasard. La papesse, en effet, est associée à l’intuition, mais aussi à la déduction et à l’analyse des profondeurs, à la connaissance de soi et des autres. Elle fait également référence à la connaissance de choses inconnues et de secrets révélés.

D’un point de vue sentimental, la relation entre le couple est sereine, mais pas très passionné ; la Papesse du Tarot peut aussi indiquer des sentiments gardés cachés. Si le consultant est un homme, la carte indique une femme qui entre dans sa vie ou qui lui est proche.

D’un point de vue professionnel, il faut bien peser ses choix et attendre le bon moment pour agir ; le succès sur le lieu de travail se fera avec dévouement et persévérance.

Le Pape peut désigner une femme froide qui craint la sexualité et trouve une justification à sa façon d’être dans un idéal moral ou religieux ; son besoin de pureté, cependant, peut aussi désigner une femme de grande stature spirituelle, une femme sage capable de nous aider et de nous donner des conseils valables. En ce qui concerne l’âge, c’est une femme de plus de 35 ans, souvent même plus mûre. Si le consultant est un homme, il peut également représenter la femme aimée.

Interprétation du papier à l’envers :

C’est une carte très forte, il est donc important pour l’interprétation de prêter une attention particulière aux cartes qui se trouvent à proximité. Il peut y avoir des revers qui ne dépendent pas du sujet ; on se trompe sur quelque chose, on prend les mauvais chemins. Vous êtes trop passif face aux obstacles ; solitude et isolement choisis ou immédiats. La superficialité des choses ou la froideur et l’insensibilité prévalent.

Elle peut indiquer la calomnie, la légèreté dans la garde des secrets, le bavardage, les relations clandestines, la trahison. D’un point de vue sentimental, nous traversons une période de crise due au manque de communication, le partenaire se sent peu aimé, la fermeture et la froideur dans les relations prévalent. Le Pape, au contraire, peut aussi indiquer une femme ennemie qui veut nous tromper, une collègue envieuse, une relation conflictuelle avec sa mère.

Si le consultant est une femme, elle peut indiquer sa difficulté à s’accepter comme telle ou comme rivale en amour. Si le consultant est un homme, cela peut indiquer une crainte à la fois des femmes en général et d’une femme en particulier.

Lire comment aborder les cartes de tarot
Clarification en amour comme le prédit le Tarot